Vizvoda

Vizvoda

Avez vous déja voulu visiter les Pyramides au temps de leur splendeur ? Montrer à vos étudiants comment les champs magnétiques se forment autour d’un électroaimant ? Découvrir une nouvelle machine ou un nouvel objet avant même qu’ils ne soient disponibles ? Si la réponse est oui, le projet Vizvoda (Visite, Zen, Voyage, Découverte et Aventure) est pour vous.

Vizvoda est un projet de Réalité Virtuelle destinée aux loisirs, à l’éducation et la culture, dont les principes fondateurs sont Immersion et Collaboration.

Principes Fondateurs

Réalité Virtuelle

La Réalité Virtuelle permet de créer ou recréer des environnements existants, disparus, ou même n’existant pas encore dans le monde réel.

Elle permet également de montrer des choses invisibles dans le monde réel, tels que les champs magnétiques ou le son, ou de mettre un intervenant dans une position qui serait dangereuse en vrai, et tout ca en parfaite sécurité.

Enfin, elle permet de créer des objets ou machines existants ou à peine conçus (principe du “Jumeau Numérique” ou “Digital Twin”), ce qui permet de les évaluer ou de former des personnes à leur utilisation sans avoir besoin de la machine elle-même.

Immersion

Le projet Vizvoda est conçu pour maximiser l’immersion des participants en utilisant quelques principes simples et des technologies dédiées.

Un Matériel Porté Minimal

Juste le casque, et rien que le casque. Ce même casque étant connecté non pas par fil mais par WiFi.

En minimisant le matériel porté, le participant est libre de ses mouvements autant qu’il est possible, et aucune sensation de poids ou de résistance ne vient gêner son ressenti.

De Grands Espaces

Le projet Vizvoda est prévu pour utiliser un espace maximum. Dans cet espace, le participant est amené à se déplacer de manière naturelle (pas de téléportation). De cette manière, le découplage entre les mouvement qu’il perçoit dans la Réalité Virtuelle et sa kinesthésie (sa sensation propre du mouvement) est réduite au minimum.

Cela évite aussi en grande partie la sensation de nausée que certaines personnes ressentent au sein d’une Réalité Virtuelle.

Une Technologie de Tracking Corporel de Pointe

Le projet Vizvoda utilise une technologie de tracking corporel unique, nommée STR4P, développée par N-Gone en interne.
Elle permet de voir au sein de la Réalité Virtuelle la position de son propre corps (ce y-compris les membres, bras et jambes) ainsi que celles des autres participants.
Cette technologie possède deux avantages majeurs:

  • En voyant ses membres au bon endroit dans la simulation, le participant expérimente moins de décalage entre sa proprioception (la conscience innée de la position de ses membres) et ce qu’il voit. Ce décalage est un problème connu dans le monde de la Réalité Virtuelle, car il donne au système nerveux une information que ce qu’il voit n’est pas réel, et limite l’immersion.
  • Elle permet également au participant de voir plus précisément la position des autres participants et de leurs membres, ce qui augmente la sécurité de la simulation.

Des éléments d’Hyper-VR

L’Hyper-VR permet d’encore augmenter l’immersion en faisant participer les autres sens du voyageur. Des ventilateurs peuvent simuler le vent, des diffuseurs d’odeur activer l’odorat…

Collaboration

Dans le domaine de l’éducation et de la formation, la possibilité de collaborer avec une autre personne, que ce soit un autre élève ou un formateur, est un élément important.
Le projet Vizvoda propose trois types de coopération:

Intra-Simulation

Dans ce cas de figure, deux voyageurs (ou plus) peuvent collaborer au sein de la réalité virtuelle.

Par exemple, un formateur peut guider un élève dans son apprentissage ou deux visiteurs peuvent collaborer pour résoudre une énigme.

Extra-Simulation

Ici, une personne en dehors de la réalité virtuelle peut communiquer et collaborer avec le voyageur au sein de celle-ci.

Par exemple, un agent de contrôle devant un ordinateur peut guider un agent de terrain au sein d’un monde inconnu et l’aider de diverses façon dans sa mission.

Inter-Simulation

En inter-simulation, deux voyageurs dans deux simulations différentes (ou deux parties de simulation, découplées) peuvent collaborer.
Par exemple, un élève peut diriger un navire et collaborer avec un autre placé dans la salle des machines de celui-ci.

Scénarisation

Les simulations du projet Vizvoda peuvent être scénarisées ou non. Dans le cadre d’une simulation de visite, par exemple, les voyageurs peuvent être laissés à eux même alors qu’ils profitent du monde qui a été mis à leur disposition. Dans le cadre d’une formation à la gestion du danger, par exemple, il est important de pouvoir recréer divers scénarii réalistes est important pour que la simulation soit utile.